Terrier de Noyelles (partie 1)

TERRIER DE LA SEIGNEURIE DE NOYELLES (A LOUCHES)

Archives départementales du Pas-de-Calais, Chartrier de Bois-en-Ardres – 15 J 86, Registre – p. 15-48 (2nde moitié du 18e siècle).

Partie 1 : Domaine (p. 15-22).

Terrier de la terre de Noyelles appartenante à Me Joseph Etienne Marcotte, Bourgeois de la ville de Saint-Omer, fils et héritier de dame Cécile Le Roux qui l’a acquise par contrat du 3 janvier 1748 devant notaire à Saint-Omer de sieur Barras et Demoiselle Anne Louise Hébron son épouse laquelle l’avoit hérité de Me Nicolas Jacques Fontaine de Noyelles, maitre particulier des Eaux et Forêts du Boulonnois, son cousin, fils et héritier de Me Nicolas Fontaine, procureur du roy au siège royal de Calais, lequel étoit fils et héritier de Me Jean Fontaine aussi procureur du roy audit Bailliage de Calais et auparavant Lieutenant général au Bailliage d’Ardres. Lequel Me Jean Fontaine étoit fils et héritier de Me François Fontaine procureur du roy audit Bailliage d’Ardres qui a acquis la dite seigneurie de Charles de Héricourt, écuyer, seigneur de Héricourt et de Noyelles, petit-fils de Jeanne de Sept-Fontaines, par contrat du 14 janvier 1634, devant Flahault notaire à Ardres, du fief, terre et seigneurie de Noyelles au village de Louches gouvernement d’Ardres, que ledit sieur Marcotte tient et avoue tenir. Laquelle seigneurie de Noyelles suivant ledit contrat et le dénombrement servi par Flour de Sept-Fontaines, écuyer, du 18 janvier 1496, est tenue en fief, foi et hommage du roy à cause de son château de Tournehem à 10 £ parisis de relief en changement d’homme, 20 s parisis de chambellage, service de plaids, quint denier et autres droits et devoirs coutumiers dont icelui Sr Marcotte a fait et porté la foi et hommage suivant sentence dudit bureau du 16 mars 1758 et payé le relief échu par le décès de sadite mère fait suivant quittance du 5 janvier 1757.

Auquel fief et seigneurie de Noyelles ledit sieur Marcotte a toute justice, appartenoit à cause de ladite seigneurie ledit Sr Marcotte tient en son domaine ce qui suit :

1) 3 mesures de 17 verges de terre à labour séante en la paroisse de Louches et Hondrecoutre, tenantes vers orient à Marie Françoise Le Cocq veuve de Louis Briche tenante de Crézecques, vers Occident à 2 mesures ½ que les enfants de Pierre Harlé du Frêne tiennent de cette seigneurie de Noyelles cy après article 12 des censives, vers midy à 12 mesures de la seigneurie d’Hondrecoutre ;

Lesquels 3 mesures 17 verges forment l’article 14 dudit aveu de 1496 et ont été depuis acensées moyennant 54 s par an à Arnoul Ravin et ont été acquises partie par Jean Fontaine père dudit François de Jn Derond et Antoinette Bertoul sa femme [et] de Denis Morin par contrat devant Foinel notaire à Ardres du 20 novembre 1608, 7 novembre et 7 octobre 1714 [1614 ?] et partie par ledit sieur François Fontaine de Philippe Danel, Philippe Delobel et consors par acte du 7 décembre 1629 et 14 juillet 1659.

2) 8 mesures de terre à labour séantes audit terroir de Louches au lieu nommé les fosses Coulone ou les Stientes tenante vers midy à Charles Francoville et sa femme tenant de Sept-Fontaines, vers nord à la terre du seigneur de Saint-Martin, d’une liste vers Orient à 4 mesures que ledit sieur Marcotte tient de Sept-Fontaines, vers Occident à la veuve Baudin et à Jacqueline Lemaire du val ;

Lesquelles 8 mesures formant l’article 8 dudit aveu de 1496 et ont été depuis données à cens à raison de 8 s parisis par mesure à Jn Le Vaidre qui en a servy le 16 juin 1757 et ont lesdits 8 mesures acquises par ledit Sr Jean Fontaine père de François, des héritiers et Jean Castre et de Jeanne Derond et autres par contrats du 3 mars 1605, 20 novembre 1608 et 1 décembre 1614.

3) 3 quarterons ½ de terre à usage de pré repris article 10 de l’aveu de 1496 possédés ensuite à titre de cense par Antoinette Caron fille de Péronne Poulene par 18 s 9 d par an et acquise par ledit sieur François Fontaine par contrat des 7 juin et 5 septembre 1647 et 13 janvier 1648 ;

Ladite vieille mesure listante vers midy audit sieur Marcotte à cause de de 4 mesures du courtil de la renoquerie tenue de Crézecques et venantes anciennement des Fontaine, vers nord à une pature venante anciennement de Frevilliers et appartenante aussi audit sieur Marcotte tient de Crézecques et à 6 quarterons première partie de l’article qui suit, vers Occident à 4 mesures nommé le Hoquet que ledit sieur Marcotte tient de Crézecques.

4) 4 mesures ½ de terre séante audit terroir de Louches près du pré Labbesse appartenant à l’abbaye de Blandeque dont elles ne sont séparées que par la rue du Valga, laquelle terre appartenoit anciennement à Jean Tourment ensuite à Jean de Bayonne à cause de la Dlle Tourment son épouse article 24 dudit aveu de 1496 ensuite à Antoine de Bailleuil à cause de la Dlle de Bayonne son épouse, ensuite à Baudechon Duvivier, les nommés Frevilier, Pierre Maquet et Philippe Testu par payant 3 razières dix Bx de bled de cens annuel pour lequel ayant été abandonné ladite terre a été donnée à 3 £ de cens par mesure à Nicolas Boquet v d’Antoine de Lengaigne par contrat du 26 mai 1600 devant Duchemin notaire à Ardres, ensuite elles ont été vendues audit sieur François Fontaine par contrat devant ledit maître Duchemin du 26 mars 1627 ; les autres 6 quarterons avec 6 quarterons y tenants tenus en fief de Crézecques et échus par partage du 13 mars 1670 étant échu savoir 1 mesure au midy en fief de Crézecques à Jean Ansel du représentant duquel qui étoient Marie et Louise Ansel femme des nommés Machu et Coquet ledit sieur Nicolas Fontaine l’a acquise ; quant aux 2 mesures au nord dont une demie mesure est aussi tenue en fief de Crézecques et chargée d’une redevance en bled vers l’église de Louches elles sont échues par ledit partage à Jeanne et Marguerite Ansel des représentants desquelles qui étoient Etienne et Antoine Fasquel et Marie Fasquel femme de Gabriel Gambier ledit sieur Nicolas Fontaine a acquis lesdites 2 mesures dont les 6 quarterons au nord formant la première partie desdits 4 mesures ½ et tiennent d’une liste vers midy audit sieur Marcotte tenant de Crézeccques, vers nord à 6 quarterons de pré venant de Mathieu Mallet et de Marguerite Boulanger sa femme que ledit sieur Marcotte tient de Sept-Fontaines, d’un bout vers orient à ladite rue du Valga au-delà duquel et vis-à-vis est ledit Pré Labbesse vers Occident à l’article précédent et audit sieur Marcotte précédemment la fille Fontaine tenant du Phus et sont iceux 6 quarterons partie en pré partie à labour ; la seconde partie contient 3 mesures et tiennent vers midy auxdits 6 quarterons tenus de Sept-Fontaines vers nord à 3 mesures audit sieur Marcotte et qui appartenoit autrefois aux demoiselles Daubin, vers Orient à ladite rue du Volga, vers Occident auxdits sieurs Marcotte anciennement la fille Fontaine et les nommés Journy, Frévilier et Loizeau aussi tenant du Phus.

5) 13 mesures 8 verges de terre à labour séante audit Louches au nord du moulin de Crézecques sur lesquelles passe le chemin qui conduit de Louches à Houdrecoutre et à la cense du mont faisant partie de 13 mesures 1 quarteron acquises par ledit sieur Jean Fontaine père dudit François savoir 2 mesures de Guillaume Mortier et Jeanne Colbran sa femme, 1 mesure de Clairette Flamang et Louis Mescamp son fils, 5 quarterons de Jeanne Duvivier veuve Dupuis, 2 mesures dudit Louis Mescamp, le tout par contrats devant Jean et Michel Foinel et Pierre Le Vasseur notaire à Ardres du 20 de décembre 1604, 23 avril 1607, 9 Xbre 1610 et 30 mai 1613 et 7 mesures de Jacques Leleu par contrat devant Foinel notaire à Ardres du 23 juin 1620, les 17 verges restantes jointes à l’article 1er cy-dessus qui ne contenoit originairement que 3 mesures desquelles 13 mesures 8 verges 8 mesures formant l’article 26 dudit aveu de 1496 sous le nom de Jean du Hiatz qui les tenoit en fief ; icelles 13 mesures 8 verges listantes vers midy à Antoine Hochart d’Houdrecoutre, à Louis Marie Delattre, à 3 mesures ½ audit sieur Marcotte anciennement Jean Bomble et aux enfants de Louis Le Sage, vers nord partie à Louis Marie Delattre tenant de Crezecques et aux héritiers cy-après 4e partie de l’article 1er des fiefs, de Mr Antoine de Framery tenant de Noyelles cy-après seconde partie de l’article 6 des fiefs, à Charles Francoville [et] les héritiers de Jacques Duval tenant de Sept-Fontaines et à 4 mesures au seigneur d’Autingues, d’un bout vers Orient partie aux dits héritiers de Pierre Harlé tenant de Noyelles cy-après seconde partie de l’article 6 des fiefs, partie au chemin de Leulene, vers Occident à 1 mesure que lesdits héritiers de Pierre Harlé tiennent aussi de Noyelles cy-après article 8 des fiefs.

6) 6 quarterons de terre à labour séant audit terroir de Louches et un lieu anciennement nommé Hoquesart formant l’article 36 dudit aveu de 1496 comme faisant partie d’un fief que Pierre le Bouchier tenoit en 60 sols parisis de relief, iceux 6 quarterons retraits par acte du 23 mars 1679 devant Thouin notaire à Ardres par ledit sieur Jean Fontaine père de Nicolas sur Antoinette Duclay veuve de Louis de Wissocq qui les avoit acquises par contrat du 7 juin 1674 devant Flahault notaire à Ardres de demoiselle Madeleine Groux veuve du sieur de la Vertevoye fille Jacqueline Fontaine qui les avoit héritées de Jean Fontaine son père et dudit François acquéreur par contrat du 11 mars 1623 de François Clément et Marguerite Langlet sa femme, iceux 6 quarterons listant vers midy aux héritiers de Louis Adam, vers nord au tenement du moulin de Crezecques, d’un bout vers Orient à Louis Marie Delattre, vers Occident à 3 mesures que ledit sieur Marcotte tient de Crezecques.

7) Un droit de dîme inféodé et faisant partie dudit fief et seigneurie de Noyelles consistant dans les 2 tiers de gerbe pour chaque cent de grains et graines qui croisent et se recueillent sur les 6 parties de terre cy-dessus désignées et sur 5 fiefs que le seigneur de Crezecques tient dudit seigneur de Noyelles qui seront cy-après désignés le premier contenant 8 mesures qui est en la [main] et domaine dudit seigneur de Crezecques, le second contenant 1 quarteron aussi en la main et domaine dudit seigneur de Crezecques, le quatrième contenant 2 mesures que Louis Marie Delattre tient dudit seigneur de Crezecques, et le cinquième 1 mesure que ledit seigneur de Crezecques tient aussi en sa main et domaine.

Plus en outre sur un fief de 6 quarterons que le seigneur de Saint-Martin tient dudit seigneur de Noyelles et qui sera cy-après désigné.

Plus en outre sur 6 quarterons de terre que tiennent les héritiers de Louis Adam au midy au moulin de Crézecques, listant vers midy à leur manoir, vers nord aux 6 quarterons dudit seigneur de Noyelles cy-dessus 6e et à la terre de Louis Marie Delattre, d’un bout vers Orient au chemin qui conduit de l’église de Louches à Houdrecoutre et à la cense du Mont, vers Occident à 3 mesures 3 quarterons que ledit sieur Marcotte tient de Crézecques.

Et enfin sur 3 mesures de terre à labour que Antoine Etienne Delattre tient du fief que le seigneur d’Houdrecoutre tient de Crézecques et qui tiennent d’une liste vers Orient et d’un bout vers nord à 25 mesures 43 verges de la cense de Beaucourt, vers Occident à 10 mesures de la cense de Beaucourt, vers midy à une demie mesure à Pierre Masson et une mesure audit sieur Marcotte.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s