Contrat de mariage entre Joachim Caron et Barbe Sergeant (1589)

Bibliothèque de Saint-Omer, Gros des notaires, contrat de mariage n°25 du 3 janvier 1589.

« Comparurent en leurs personnes Joachim Caron (1) fils Guillaume fils à marier assisté de Lambert de Heghes (2) escuier Sr de Menhove bailly de Licques, Jehan Bertoul son oncle maternel, Anthoine Caron le Josne son frère, Lambert Desclemy et Titus de Matringhen ses beaux frères, Anthoine Caron bailly de la terre et seigneurie de Cahen (3) et Jacques Bertou brasseur demeurant à Licques ses cousins d’une part ;

Et Barbe Sergeant josne fille à marier fille de Thomas Sergeant bourgeois de cette ville de Saint-Omer et de Marie Houbart, assistée de sesdits père et mère, Robert Le Porcq son beau frère, Nicolas Crepin son cousin, Guillaume Houbart son cousin germain, Huchon Fournier aussy son cousin et Louis Carlier (?) d’autre part. »

Un peu plus bas, toujours sur la première page, on lit : « Jeanne (barré : Caron) Pocque (4) veuve dudit feu Guillaume Caron mère dudit mariant… »

Parmi les apports de Thomas Sergeant pour sa fille, je relève notamment (page 2) : « la jouissance… de sa maison et héritaige et hostellerie des Mailletz en cette ville de Saint-Omer appartenante audit Thomas pour en jouir iceux mariants le temps de quatre ans. »


Notes :

(1) Joachim Caron a été reçu nouveau bourgeois de Saint-Omer en 1589, peu de temps après son mariage : Joachim Caron fils Guillaume, originaire de Cahen près de Licques, époux de Barbe Sergeant (relevé GenNPdC).

Veuf, Joachim Caron s’est marié en secondes noces avec Marie Le Porcq (contrat de mariage n°18 du 15 mars 1593, devant notaire à Saint-Omer).

Du second mariage est issue Anne Caron, mariée avec Pierre d’Audenfort (contrat de mariage n°5 du 21 mars 1620, devant notaire à Saint-Omer).

(2) Lambert de Heghes, écuyer, seigneur de Manehove (fief à Bonningues-lès-Ardres), fils de Pierre de Heghes, greffier puis conseiller au bailliage de Saint-Omer, et de Marie Dindreman.

Il s’est marié deux fois : 1) avec Marie Boulengier (précédemment veuve de François de Cormette), décédée le 1er novembre 1595, inhumée dans l’église des Jacobins à Saint-Omer ; 2) le 9 juin 1597 à Saint-Omer (paroisse Saint-Denis) avec demoiselle Marguerite van der Woestine.

D’après Justin de Pas, Lambert de Heghes a été anobli par sentence du 17 novembre 1612.

(3) La présence de membres de la famille Caron à Cahen-lès-Licques est attestée anciennement : le 24 juillet 1470, Jacquemart Le Caron est cité parmi les francs-hommes de la seigneurie de Cahen (Cartulaire de Saint-Bertin, vol. VII, charte n°345, p. 641).

Le 19 août 1585 est cité Anthoine Caron, bailly de Cahen (absent),  dans un acte de la châtellenie de Tournehem (cf. Annales de la Société d’études de la province de Cambrai, tome III, Archives de la famille de Beaulaincourt, Lille, 1912, p. 686 : voir en ligne).

(4) Les registres paroissiaux de Licques consignent le décès d’une Jeanne Pocque, le 9 octobre 1596 (acte n°189, voir en ligne). Il pourrait s’agir de la veuve de Guillaume Caron.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s